Rechercher

Recherche



Si le service recherché n´est pas disponible,
n´hésitez pas à nous contacter


Agenda

 



*******************


Lexique

Les abréviations ou acronymes utilisés dans le champ de la gérontologie et dans ce site Internet sont traduits dans le document joint.

Accès au lexique

Actualité

Montant de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Désormais, la revalorisation du montant de l’APA s’effectue au 1er janvier. Depuis le 1er janvier 2016, le montant mensuel maximal du plan d’aide de l’APA à domicile s’élève :

Lire la suite...  

Nous contacter

 
Accueil > Droits > Réductions d'Impôts

Réduction d'impôt pour les obligés alimentaires

L'obligation alimentaire peut être volontaire ou résulter d'une décision administrative ou de justice.

Les personnes tenues à cette obligation peuvent déduire de leur revenu global le montant des sommes qu'ils versent pour leurs ascendants, parents ou grands-parents.

Lorsque l'obligé alimentaire accueille à son domicile la personne âgée et si l'ascendant a des ressources d'un montant correspondant à l'allocation de solidarité aux personnes âgées, il peut opter pour l'évaluation forfaitaire ou pour l'évaluation réelle des dépenses supportées.

Si la personne accueillie a des ressources supérieure à l'allocation de solidarité aux personnes âgées, l'obligé alimentaire venant en aide à ses parents ne peut pas bénéficier de la déduction forfaitaire. Il doit apporter toutes les justifications des dépenses réellement supportées.

Lorsque l'obligé réside au domicile de ses ascendants dans le besoin, et s'il prend à sa charge l'ensemble des dépenses du foyer, il peut déduire l'évaluation forfaitaire, sans avoir à fournir de justificatifs.