Rechercher

Recherche



Si le service recherché n´est pas disponible,
n´hésitez pas à nous contacter


Agenda

 



*******************


Lexique

Les abréviations ou acronymes utilisés dans le champ de la gérontologie et dans ce site Internet sont traduits dans le document joint.

Accès au lexique

Actualité

Montant de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Désormais, la revalorisation du montant de l’APA s’effectue au 1er janvier. Depuis le 1er janvier 2016, le montant mensuel maximal du plan d’aide de l’APA à domicile s’élève :

Lire la suite...  

Nous contacter

 
Accueil > Droits > Prestations liées au Handicap

Majoration pour Tierce Personne (MTP)

La Majoration pour Tierce Personne (MTP) est attribuée aux bénéficiaires d'une pension d'invalidité de 3ème catégorie, leur permettant de financer les aides et services auxquels ils doivent avoir recours pour accomplir seuls les actes ordinaires de la vie (manger et boire, se laver, s'habiller, se lever, se coucher, se déplacer dans son logement) ou qui, à l'occasion de ces mêmes actes, nécessitent une surveillance sans laquelle ils pourraient mettre en danger leur vie ou celles des autres.

La MTP est attribuée avant l'âge de 60 ans. Elle peut également être attribuée entre 60 et 65 ans (impérativement avant 65 ans), titre de la pension vieillesse pour inaptitude. Si l'assuré dépose sa demande après 65 ans, le certificat médical doit préciser que son état de santé nécessitait l'assistance d'une tierce personne avant cet âge.

Le demandeur doit être immatriculé à la sécurité sociale depuis au moins 12 mois au 1er jour du mois au cours duquel est survenue l'interruption de travail suivie d'invalidité. Il doit justifier d'un montant de cotisations d'au moins 800 heures de travail salarié ou assimilé au cours des 12 derniers mois civils ou des 365 jours précédant l'interruption de travail.

La MTP doit être demandée à l'initiative du salarié auprès de sa caisse d'affiliation, de la CPAM pour les salariés du régime général, de la caisse d'affiliation pour les salariés relevant d'un régime spécial ou particulier d'assurances sociales.